Israël-Palestine
Israël-Palestine

Situations Israël-Palestine : Des voix s’élèvent

Situations Israël-Palestine : Devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, deux hauts responsables de l’ONU ont appelé, dimanche, à la fin des combats entre les forces armées israéliennes et les groupes armés palestiniens de Gaza, et des violents affrontements qui ont lieu en Israël et en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est.

Le pape François a mis en garde ce dimanche 16 Mai 2021 contre la « Spirale de la mort et de destruction » dans les affrontements au Proche-Orient jugeant de « terrible » et « inacceptable » la perte de vies innocentes dans ce conflit.

La solution doit être trouvée « avec l’aide de la communauté internationale » afin d’arrêter ce « Crescendo de haine et de violence qui constitue une grave blessure à la fraternité, difficile à guérir si l’on ne s’ouvre pas au dialogue » a déclaré le pape après sa prière dominicale de l’Angélus.

Le ministre palestinien des affaires étrangères, Riyad Al Maliki, a vivement dénoncé ce dimanche devant le conseil de sécurité de l’ONU « l’agression » d’Israël contre « le peuple » palestinien et ses « lieux saints ».  » Certains ne veulent pas utiliser ces mots crimes de guerre et crime contre l’humanité mais ils savent que c’est la vérité » , a t-il dit lors d’une réunion en urgence du conseil de sécurité en critiquant  » la politique coloniale » des israéliens ».

L’ambassadeur Israélien aux Etats-Unis et auprès de l’ONU. Gilad Erdan, a accusé dimanche le mouvement palestinien Hamas d’avoir « prémédité » une guerre avec Israël et de vouloir  » s’emparer du pouvoir en Cisjordanie »; lors d’une réunion d’urgence du conseil de sécurité sur Proche-Orient. « Le Hamas a choisi d’accélérer des tensions, utilisées comme prétexte, pour commencer cette guerre » avec Israël, a affirmé le diplomate israélien.

Le Conseil de sécurité s’est réuni, dimanche, pour discuter du conflit israélo-palestinien suite aux événements survenus cette semaine et que l’ONU a qualifié d’« escalade la plus grave » entre Gaza et Israël depuis plusieurs années. « Les hostilités ont déjà causé des morts inacceptables, d’immenses souffrances et des dommages à des infrastructures vitales », a déploré le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres devant les membres du Conseil.

« Les combats doivent cesser. Ils doivent cesser immédiatement. Les tirs de roquettes et de mortiers d’un côté et les bombardements aériens et d’artillerie de l’autre doivent cesser », a ajouté le chef de l’ONU à l’adresse des groupes armés palestiniens et d’Israël.

S’exprimant également devant le Conseil, le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a appelé les parties au conflit à prendre des mesures immédiates et décisives pour désamorcer la situation et éviter de nouvelles pertes en vies humaines.

 

À propos Mor Fall

Vérifier aussi

000 33Q244T

Burkina Faso: La présence russe « s’accentue

Le groupe de recherche All Eyes on Wagner a publié, lundi, une étude dans laquelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *