Forum Economique en Banlieue " Banlieue koom la": Booster l’innovation et l’utilisation du numérique
Forum Economique en Banlieue " Banlieue koom la": Booster l’innovation et l’utilisation du numérique

Forum Economique en Banlieue  » Banlieue koom la »: Booster l’innovation et l’utilisation du numérique dans l’écosystème entrepreneurial

Dans le but de booster l’innovation et l’utilisation du numérique dans l’écosystème entrepreneurial en banlieue, la deuxième édition du forum économique de la banlieue  « banlieue Koom la » s’est tenue le weekend dernier à Guédiawaye. Tout comme la première, cette Édition a permis aux jeunes porteurs de projets, issus de la banlieue de recevoir les rudiments en vue de se pencher sur l’entreprenariat et de l’innovation dans un monde digitalisé.

Le premier forum économique en banlieue « Banlieue koom la» est une initiative de Fatou Kiné Diop, présidente de l’association « Nioun jeeguen » et fondatrice de e-tontine. Le Forum économique de la banlieue, selon l’initiatrice, est né du constat que la banlieue regorge de jeunes entrepreneurs, souvent porteurs de projets à fort potentiel, mais qui, à cause du manque de structuration et de connaissances en gestion d’entreprise, finissent par échouer. Contrairement à la précédente édition, la deuxième s’est vu approprier par les jeunes qui sont venus massivement prendre part à ce rendez-vous économique du fait de l’innovation et le numérique qui sont mis en avant cette année. « Ce que l’on peut retenir est que lors de la première édition que nous avons tenu, on avait pris en compte l’entrepreneuriat en général mais avec les projets reçu par ce qu’il y avait un concours pitch qui permettait aux jeunes d’avoir des subventions mais il n’y y’avait pas le numérique et les innovations dans les projets.

Raison pour laquelle cette année on a décidé de booster les projets par le biais du numérique parce qu’à l’heure actuelle cela fait partie du quotidien des entreprises » a déclaré Fatou Kiné Diop. D’après l’initiatrice de « Banlieue Koom La », lors de la première édition, beaucoup de personnes qui étaient venues avaient des connaissances mais cette année la plupart des jeunes qui sont là et qui participent aux forums sont là parce qu’ils ont trouvé leur intérêt dans le forum.  « Il y’a des panel sur l’innovation numérique, des ateliers et des expositions par ce que ce que l’on a constaté d’après nos études les jeunes ne reçoivent pas les bonnes informations donc ces deux jours a permis que les jeunes qui sont venus ont trouvé tout ce qui est structure étatique et privé sur place pour répondre à leur préoccupation ».

« Ce que l’on reçoit le plus comme doléance est que les jeunes n’ont pas les informations en plus ils pensent si tu n’as pas de bras long tu ne peux pas bénéficier des dispositions  » projet » qui ont été mis en place pour accompagner les jeunes. J’encourage les jeunes à aller vers les opportunités qu’il voit et à s’enlever de la tête qu’il faut la main d’un tiers pour obtenir ce qui nous revient de droit ». Fatou Kiné invite ainsi les jeunes à aller vers l’information et de ne pas attendre un quelconque bras long. Très satisfait de la portée de ce forum, les initiateur entendent élargir l’évènement dans les autres département de la banlieue et pourquoi pas s’ouvrir aux entrepreneurs étrangers «   On espère que nous avons atteint notre objectif de ce Forum et ce que nous souhaitons à l’avenir est de déplacer le Forum parce qu’on parle de la banlieue, qu’on puisse aller dans les autres départements en incitant les autres entrepreneurs qui ne sont pas seulement issu du Sénégal pour un partager leur expérience avec nos acteurs.

Rosita Mendy

À propos Mor Fall

Vérifier aussi

Trafic d'espèces sauvages: Ce commerce illégal d’animaux génère 23 milliards de dollars par an

Trafic d’espèces sauvages: Ce commerce illégal d’animaux génère 23 milliards de dollars par an

Le commerce international illégal d’animaux constitue l’une des menaces les plus sérieuses pour la conservation …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :